Comment entretenir son kayak gonflable ?

kayak gonflable 2 places

Le kayak gonflable est constamment exposé à la saleté car ce n’est pas ce qui manque dans l’air ambiant et dans l’eau. Il faut en prendre soin après chaque utilisation. Afin de lui assurer une longue durée de vie et pour conserver son bon état pour de futures utilisations.

Un kayak s’utilise en principe sur un lac, un fleuve ou en pleine mer. Il est par conséquent tout à fait normal que des déchets s’y collent. Que peut-on faire pour les éviter ? Lorsqu’on ne peut les éviter, comment maintenir le bon état du kayak gonflable sur de longues années ? Comment entretenir son kayak gonflable ?

Le rinçage du kayak gonflable

L’entretien du kayak gonflable est plus utile après utilisation. Le kayak est conçu pour de la navigation en mer. Il navigue aussi dans les eaux douces, rivières, lacs ou fleuves. Les eaux, tout comme la terre, sont reconnues pour contenir beaucoup dé déchets. Sachets plastiques, bouteilles, débris etc.

Un kayak gonflable qui par conséquent a terminé son périple et revient sur la terre ferme, doit être rincé, abondamment rincé. Le rinçage doit se faire à l’eau douce et claire. Toute la structure du kayak gonflable est concernée. Aucune partie n’est sensée être abandonnée.

En effet, certains déchets ne vont pas hésiter à d’incruster dans les parois et autres espaces du kayak. Le sable, la terre, les feuilles et surtout le sel, sont des éléments qui lorsqu’ils seront abandonnés en l’état risquent à la longue d’endommager le kayak.

Venez aussi lire : https://www.expemag.com/forum/view/588efdb9e4b0ec6bb72178ac

Le séchage du kayak gonflable

C’est l’étape qui suit la précédente. Elle est indispensable. Après avoir rincé le kayak, il faut faire en sorte qu’il ne contienne plus aucune goutte d’eau. Puisque de l’eau laissée là-dedans pourrait également contribuer à ce qu’il soit très vite endommagé à tel ou tel endroit. L’humidité est nuisible pour la structure du kayak gonflable. Elle donne naissance à des moisissures.

Le séchage implique le démontage du kayak gonflable. Chaque accessoire doit être séparé de l’autre et séché convenablement. Dans le cas où le temps fait défaut, vous pouvez faire usage d’un chiffon. Ce dernier absorbera les gouttes qui tardent à partir. Ou tout simplement pour faire court et moins contraignant, vous pouvez le laisser au vent. Il fera le travail à votre place.

Venez aussi lire : Comment fabriquer un toboggan ?

Le pliage du kayak gonflable, l’étape ultime

C’est la dernière étape, et pourtant la plus importante. En un rien de temps, si vous ne savez pas y faire, vous risquez de perdre gros. Vous risquez de jeter à l’eau les euros investis dans l’achat de votre kayak gonflable. Le pliage est donc une opération assez délicate. Il faut procéder avec douceur pour ne pas déchirer le kayak.

Commencez donc à rouler tout doucement la toile. A ce niveau, veiller à ce que chaque centimètre de roulé ne contienne plus d’air. Il faut également éviter les plis qui pourraient trouer la toile du kayak gonflable. Enfin, il faut plier le kayak gonflable de façon à ce qu’il ne prenne pas du tout de place. Ou qu’il ne prenne que le peu de place possible.

Je possède personnellement ce modèle que je vous conseille vivement : https://kayakfacilement.com/test-avis-canoe-kayak-gonflable-sevylor-adventure/