Comment sont fabriquées les Chaussures de sécurité ?

guide d'achat basket de securite

Les Chaussures de sécurité sont conçues de sorte à offrir une protection maximale à son propriétaire. Elles sont composées de matériaux solides et résistants, ce qui fait que leur fabrication peut prendre un temps fou.

Heureusement, grâce à la modernisation des machines industrielles, ce temps de fabrication a été considérablement réduit. De même, la pose des différentes matières est plus ferme et plus régulière. La fabrication d’une chaussure de sécurité répond à plusieurs étapes.

Phase de la découpe de la chaussure de securite

Cette étape consiste pour le fabricant à découper la forme de la chaussure en se servant de la matière devant servir de couverture extérieure à la chaussure. Il peut s’agir de cuir ou autre textile. Il procède à la découpe à l’aide d’une forme métallique ou d’une presse. Une fois la partie extérieure découpée, il devra procéder de même pour la partie intérieure avec la matière adéquate.

Phase de l’assemblage de la chaussure de securite

Il s’agira ici d’assembler les deux pièces découpées grâce à la couture puis à assembler de même les deux côtés du gabarit de la chaussure. La prochaine étape consistera à mettre en place les œillets. Il s’agit en effet des petits trous nécessaires pour passer les lacets. Les pièces assemblées sont donc passées à la machine, qui se charge dans un même temps de percer les trous et de fixer les œillets.

à Voir également : jeuxvideo.com

Phase d’insertion de la coque

A présent, il faut insérer l’embout de protection ou coque. Préalablement, il est inséré une forme permettant la pose de la partie extérieure avant de la chaussure. Ensuite, il s’agira de faire disparaître les petites déformations présentes sur la chaussure grâce à une cardeuse. Vient ensuite l’étape principale : la pose de la coque en acier.

Pour procéder, il faut soulever le cuir à l’avant et ensuite insérer la coque en acier. Il faut remettre le cuir en place et fixer grâce à un clou. Les cotés sont maintenues fermement grâce à de la glue chaude. Il faudra que dès que la glue sera sèche, retirer la forme préalablement insérée.

Phase du moulage de la semelle

La semelle est rattachée à la pièce initiale par un procédé de vulcanisation. On superpose ensuite la semelle d’usure et la semelle intermédiaire dans un moule métallique. On procède par la suite au serrage des côtés. Cette opération est réalisée à une température de 150 degrés.

Pour finaliser cette opération, il faut mettre un enduis étanche entre la semelle et le cuir de la chaussure. Grâce à la modernisation des machines industrielles, ces opérations sont réalisées spontanément et pour la plupart en un rien de temps. Seulement quelques étapes sont manuelles comme l’emballage.

à Voir également : Comment choisir sa dorsale moto ?

Les Chaussures de sécurité nécessitent des matériaux très résistants pour leur fabrication. Il est difficile de procéder à sa fabrication de façon manuelle, en raison de la texture des matières qui la composent. Pour s’assurer d’une pose efficace des différentes matières, toutes les opérations ou presque toutes sont donc réalisées grâce à des machines. La fabrication répond à un certain d’étapes qui interviennent de façon ordonnée et successive.

Venez consulter nos sources : www.mes-chaussures-de-securite.info