En quoi sont fabriquées les bouteilles isothermes ?

bouteille isotherme decathlon

Désirez-vous retrouver vos boissons aussi chaudes que vous les avez laissées ? La bouteille isotherme pourrait être la solution. Vu leur importance capitale, elles se déploient aujourd’hui en une variété considérable de modèles.

En acheter devient alors très difficile d’autant plus que divers critères sont à analyser pour un choix bien réfléchi. Le plus fondamental des critères demeure cependant la capacité thermique qui est étroitement fonction du matériau de fabrication.

Présentation d’alternatives aux bouteilles en plastique : https://alternativi.fr/9-alternatives-aux-bouteilles-en-plastique-a-usage-unique/119

Quels matériaux de fabrication ?

Les bouteilles isothermes sont fabriquées pour leur grande majorité en verre, en plastique ou en acier inoxydable. Le plastique présente l’avantage d’être plus léger, ce qui facilite nettement le transport. Toutefois, son plus grand inconvénient est d’exposer le consommateur à des substances cancérigènes.

Le verre est un matériau de qualité, très solide au premier abord, et permettant en outre, grâce à sa transparence caractéristique de pouvoir vérifier la quantité restante de boisson contenue dans la thermos. Le seul bémol si on décide d’opter pour ce genre de modèle est qu’il requiert la plus grande délicatesse faute de quoi, il risque de vite se briser.

Enfin l’acier inoxydable. Aussi résistant que le verre, il présente non seulement une grande facilité d’entretien, mais encore offre l’avantage de ne retenir ni goût ni saveur. Sa capacité thermique est excellemment assurée par les doubles parois isolantes sous vide. L’inox se place ainsi en leader des matériaux de fabrique des bouteilles isothermes, avec une capacité thermique de 12 heures pour le chaud contre 24 heures pour le froid.

À lire également :  Comment fonctionne un chargeur USB ?

Matériaux pour un bon isolement de la chaleur

L’équilibre thermique entre plusieurs objets peut se réaliser soit par conduction thermique soit par rayonnement thermique. Par conduction, le transfert de température se fait de façon automatique lors du contact entre deux matières de niveaux thermiques différents. Une main déposée sur un gobelet chaud par exemple chauffe en même temps que le contenu du gobelet refroidit.

Le rayonnement thermique se résume par contre à la propagation de rayons thermiques par la bouteille intérieure. C’est pourquoi le produit est conçu avec deux bouteilles imbriquées l’une dans l’autre. Le contact entre les deux pouvant conduire à une propagation de la chaleur, toute matière située dans l’espace intermédiaire est enlevée et remplacée par une couche d’isolant capable de parfaitement réfléchir les rayons pour éviter autant que possible le rayonnement thermique.

Les isolants utilisés sont multiples. On peut compter le papier aluminium et le coton pour les modèles de bouteille simplement faits maison. Les plus perfectionnés sont dotés d’isolant tel la mousse de PU polyuréthane, le polystyrène et beaucoup d’autres. Le plus efficace demeure cependant la mousse de PU polyuréthane rigide.

En quoi sont faits les accessoires ?

Une bouteille isotherme est nécessairement accompagnée de quelques accessoires pour faciliter son transport. Le premier et le plus indispensable est la housse de protection qui peut soit être en silicone, ou en néoprène.

D’autres accessoires non moins indispensables existent aussi tels qu’un sac en bandoulière (pas très esthétique à porter), un mousqueton, et le bouchon. Ce dernier fait partie intégrante de la bouteille et ne saurait normalement être compté parmi les accessoires. Il est malgré cela à considérer que certaines thermos comme ceux de la marque Kean kanteen en sont dénuées. Vous devrez ainsi acheter celle de votre choix qui peut alors être en plastique, verre ou inox.

N’hésitez pas à lire notre autre article pour comprendre l’isolation thermique d’une bouteille !