Fabriquer son amorce pour la pêche en eau douce

fabriquer amorce peche eau douce

Dans le domaine de la pêche en eau douce, l’amorce désigne la nourriture que l’on met dans l’eau pour attirer les poissons et les garder dans la zone de pêche. Elle est composée principalement de chapelures et de farines. De plus en plus de pêcheurs préfèrent préparer eux même leur amorce.

Bien qu’il en existe de différentes sortes avec des textures et des compositions différentes, nous vous proposons une recette bien simple pour amorcer efficacement et ne pas rentrer le panier vide.

Les ingrédients qu’il vous faut

Nous allons d’abord faire une liste des ingrédients nécessaires à la préparation de votre amorce. Notez que ces ingrédients sont hautement substituables.

Pour 20 litres d’amorce à gardon fait maison :

2 kilos de pain dur, 50 grammes de vanille, 100 grammes de sucre en poudre, 500 grammes d’arachides grillées, 150 grammes de chènevis moulu.

A visiter : https://www.cartedepeche.fr/216-identification.htm

Quelques additifs avec leur action et leur usage

Tous ces ingrédients sont à moudre et à mélanger afin d’obtenir une pâte. À ce mélange, vous pouvez ajouter des additifs selon le résultat recherché ou le type de poisson que vous voulez appâter.

Ajoutez juste 3 à 5 % d’ail comme stimulant si vous pêchez les gros poissons que l’on trouve au fond de l’eau. Si vous vous intéressez aussi bien aux poissons de fond qu’ont ceux qui restent plus en surface, ajoutez 5 % d’anis verts pour son effet excitant.

L’avoine peut être ajoutée à hauteur de 10 % pour son action nourrissante pour appâter les gros poissons. Les autres additifs que vous pouvez utiliser sont : l’algue, l’aloès, les amandes, la farine de blé, le cacao, la cannelle.

Toutes les farines utilisées pour l’amorçage n’ont pas les mêmes propriétés. On distingue les farines dispersantes, les farines neutres, les collantes, les aromatiques, les très collantes et les nuageantes. Elles sont aussi utilisées dans des proportions et pour des proies qui diffèrent.

Pour le gros gardon d’étang par exemple, on choisira 3 parts de chapelure rousse, 1 part d’œillette moulue, 1 part de biscuit gras, 1 part de jaune de Hollande et 1 part d’arachide grasse.

A consulter aussi : Quelles sont les meilleures marques d’hélicoptère télécommandé qui existent ?

Vous prendrez plutôt 3 parts de chapelure blonde, 1 part d’arachide grasse, 1 part de biscuit gras, 1 part de gluten de maïs, 1 part de chènevis gras moulu pour appâter le gros poisson d’étang.

Si vous vous intéressez au gros poisson de rivière, nous vous conseillons de mélanger 3 parts de chapelure blonde, 1 part de chapelure jaune, 2 parts de pv1, 1 part de semoule grosse cuite.

Il est possible d’obtenir des amorces dans le commerce et pour pas cher, mais elles ne sont pas toujours exceptionnelles. La réalisation de votre propre amorce n’est pas du tout compliquée. En suivant ce guide, vous pourrez en concocter assez avant le début de la saison de pêches, en plus ce n’est pas du tout cher.

Notez qu’il n’est pas conseillé de conserver votre amorce pendant longtemps. Les insectes parasites s’y attaquent et la rendent inutilisable. Vous devez donc veiller à en prendre le plus grand soin pour un usage optimal.

Voir le site spécial pêche eau douce