Qu’y a-t-il à comprendre du fonctionnement de YouDrive ?

YouDrive

Depuis sa mise au point par Direct Assurance, YouDrive est un service quia beaucoup fait parler de lui. Il faut aussi dire qu’il en intrigue plus d’un. C’est d’ailleurs ce qui fait que de nombreuses personnes s’interrogent sur son principe de fonctionnement. Est-ce également votre cas ? Si oui, alors ceci devrait vous plaire.

YouDrive : le mécanisme de fonctionnement

YouDrive

Le fonctionnement de YouDrive est semblable à celui d’un objet connecté. En effet, il est doté d’un petit boitier que l’on connait sous la dénomination de DriveBox. Son branchement se fait de façon directe sur votre automobile. Il est assez facile de l’installer sur les voitures les plus récentes, mais il vous faudra vous rendre dans des garages qui sont agréés par l’assurance pour les modèles les plus anciens.

Le boitier est doté d’un GPS et de plusieurs capteurs qui permettront de faire la mesure des ralentissements, des accélérations et des pointes de vitesses. Il prend également note du nombre de kilomètres franchis. C’est sur la base de ces critères qu’il procède au calcul d’une note qui est comprise entre 0 et 100. Au fur et à mesure que vos points augmentent, votre facture aura tendance à baisser.

Pour cela, il faudra bien évidemment être un bon conducteur. Le but avec ce service est donc de récompenser les personnes les plus prudentes au volant. Les réductions débutent à partir de 60 points et elles sont de 20 % entre 60 et 69 points. On assiste par la suite à une augmentation de 10 % pour chaque dizaine de points qui s’ajoute.

Quant aux personnes qui roulent en dessous de 500 km en un mois, elles bénéficient d’une réduction supplémentaire de 10 %. Ce qui fait que les économies que vous réalisez grâce à YouDrive peuvent aller jusqu’à 50 % du montant initial de votre facture.

YouDrive : les indicateurs

YouDrive

YouDrive se base sur certains indicateurs afin de procéder à l’analyse de la conduite. Il s’agit notamment de l’allure à laquelle vous roulez en comparaison aux vitesses moyennes. Il prend aussi en compte la manière dont vous prenez les virages ainsi que les freinages et les accélérations. En effet, il évalue votre capacité à les prévoir.