Installer un SSD en quelques étapes simples

Vous avez enfin décidé de sauter le pas et d’investir dans un SSD ? Une chose est sûre, vous ne le regretterez pas. Vient maintenant l’étape tant redoutée de l’installation, mais pas de panique il n’y a rien de bien compliqué, il suffit de vous armer d’un peu patience et de ne pas vous précipitez.

Si ce sont des conseils d’achat dont vous avez besoin je vous recommande le site disque-ssd.com qui saura vous proposer les tests des meilleurs disques SSD du moment. Si vous voulez installer un SSD sur votre PC de bureau, il suffit simplement de suivre les étapes suivantes :

Etape 1 : Sauvegarde du disque d’origine

Cette première étape consiste à « cloner » votre système d’exploitation ainsi que vos données sur le nouveau disque. Actuellement, la quasi-totalité des SSD sont fournis avec un logiciel de clonage compatible avec tous les systèmes d’exploitation (Windows, Linux et MacOS) .Si ce n’est pas le cas de votre SSD vous pouvez toujours vous tourner vers des logiciels conçus à cet escient à l’image de Acronis True Image ou Paragon Migrate OS to SSD.

Etape 2 : Montage du SSD

Avant toute chose éteignez votre ordinateur et débranchez-le du secteur. Par la suite, il vous faudra fixer le SSD sur un panier 2.5 pouces à l’aide de la visserie fournie puis de le positionner à son emplacement dans la tour. Jusque-là, rien de bien compliqué. A noter que la majorité des SSD sont de format 2.5 pouces, si ce n’est pas le cas du votre il faudra vous munir d’un adaptateur 3.5 pouces vers 2.5 que vous trouverez aisément sur le marché.

Maintenant il faut raccorder le SDD à l’alimentation de votre machine, pour cela, il suffit de brancher délicatement les câbles d’alimentation et de données SATA sur le SSD.

A lire aussi : S’équipper contre la lumière bleu de nos écrans

Etape 3 : Configuration du système

Vous pouvez désormais refermer votre ordinateur et le brancher au secteur le plus normalement du monde. Il faudra par la suite démarrer votre ordinateur, et aller dans le BIOS en appuyant dès le démarrage plusieurs fois sur une des touches (F1, F2, F8…, F10, Suppr, Del) cette touche dépend de la marque et du modèle de votre machine, en cas de doute référez-vous à la notice de l’ordinateur. Une fois dans le BIOS, il vous faudra booter votre machine à partir du lecteur de disque ou du périphérique USB.

Enfin, vous devrez réinstaller votre système d’exploitation et le tour est joué !
Cette dernière étape étant assez délicate, n’hésitez pas à vous documenter et/ou à vous faire aider d’autant plus que les BIOS changent en fonction des cartes mères.

A lire aussi : Le Dock ultime pour Mac book -pro