J’ai discuté d’alimentation marocaine avec Fadoul

faire-cuisine-marocaine-tajine

Quand on parle d’alimentation marocaine, on pense à un repas bien épicé avec la saveur de Safran et une odeur qui donne envie de passer à table directement. J’ai eu une bonne discussion avec Fadoul qui a créé le site Tajine.info.

Une aventure de Tajine

Le Tajine est un repas plein de ressource, car on peut dire qu’il est complet. On y trouve de bons légumes bien sélectionnés, de la viande, un peu d’huile d’olive, le sauces tomate et oignons avec de l’ail, des coriandres, du curcuma et des épices qui font la touche maghrébine de cette recette. Elle se mijote dans son récipient, spécial Tajine, sous un feu doux pour un bon bout de temps. La saveur fait honneur, mais aussi cette présence de différentes cultures que l’on admire dans les recettes marocaines. On trouve ce teint mauresque dans la cuisine africaine, juive ou même de l’Asie du Sud, enfin, tout ce qui est arabe et musulman. C’est avec cette belle image et ambition qui ont poussé Fadoul à créer son site web destiné au Tajine et son univers.

L’idée de créer un site Tajine

Ce n’est pas uniquement le Tajine qui a poussé Fadoul à lancer ce site, c’est surtout la richesse qu’apporte chaque recette marocaine. En fait, quand on observe la culture maghrébine, chaque événement s’accompagne d’un repas. Et manger est devenu une sorte de plaisir pour eux, mais pas n’importe quoi, c’est une cuisine où on retrouve tous les apports nutritifs pour le corps.faire-cuisine-marocaine-tajine

Observons les ingrédients du Tajine, du légume, de la viande, de la sauce, de la saveur parfumée, et les épices pour le goût. Et le plaisir se déguste dès la préparation du repas, à son attente de cuisson, dorlotée par la bonne odeur de coriandre et du safran, ainsi que la présentation dans ce récipient spécial Tajine, bien décoré et peut même s’argumenter de bougies lumineuses. En plus, Fadoul n’a pas oublié le côté pratique, puisque ce n’est pas la peine de couper en petites particules les légumes, c’est même en gros morceaux, donc il ne demande pas non plus trop de préparation. Et enfin, cette liberté de zapper les recettes et de travailler notre intuition, ce qui fait que la cuisine marocaine est un art libre avec de la création.

Mais Fadoul sait bien que même si le site porte le nom de Tajine, le terrain de l’art culinaire marocain est encore très vaste, puisqu’à part le tajine, le Maroc est aussi spécialiste en couscous, sans oublier la découverte de la Pastilla, la Mrouzia, le Méchoui, la Harira, le Briouate, la Chebakia, la Ghribia, les salades marocaines, les dattes, la Corne de gazelle, le thé et menthe, mais aussi l’orange marocaine.

Lire aussi

Quelles sont les meilleures marques de four halogène ?