Le Cimetière

En fonction des croyances ou des principes, on peut choisir après le décès d’enterrer un corps ou de l’incinérer. Plus de la majorité des Français préfèrent encore jusqu’aujourd’hui l’enterrement et pour ce faire, optent pour des lieux adéquats pour continuer la relation du défunt avec les vivants. À la clé des obsèques, le cimetière est donc le début d’une nouvelle relation qu’il faut préparer.

Un symbole fort pour les vivants

L’importance des cimetières est encore très ancrée en France, c’est plus de 350000 hectares de terrain. Les rapports entre les vivants et les morts restent toujours très forts. Le lieu, la décoration, la propreté sont des données capitales que prennent en compte les familles. « La dernière demeure » de l’ami, du conjoint, du proche, de l’être cher est capitale pour la quiétude du vivant. En effet, même après le décès, les relations qui unissent les proches à leur parent disparu restent présentes.
Au-delà des commémorations des défunts, les dates et évènements mémorables sont toujours partagés avec ce dernier. Le mort n’est pas mort en effet, car il invite régulièrement ses proches à des recueillements, à des moments intimes de partage. Ainsi, même après le décès de l’être cher, il continue de vivre dans les standards de sa mode ou de ceux de la famille. Les familles à la mode pointue attachent souvent du prix à un lieu célèbre, propre ou bien décoré pour continuer de refléter l’image tant défendue. Il y va de la santé psychologique des vivants et même de leur épanouissement. Contrairement à ce qu’on imagine souvent, le cimetière est un effet de mode, une référence : dis-moi où ton proche est enterré et je te dirai qui tu es !

Voir cet article sur le symbolisme

Des cimetières désormais catégorisés

La société au fur et à mesure a commencé elle-même à catégoriser le style et le type de personne à ensevelir dans un cimetière particulier. Après le décès, qu’on ait été un militaire, qu’on soit très attaché à la dynastie familiale ou qu’on soit porté vers des conceptions numériques, il est possible aujourd’hui de faire des choix parfois très surprenants. Un cimetière militaire donne l’opportunité aux « frères d’armes » de continuer d’être « proches » les uns des autres et de garder leur catégorie au-delà même de la mort.
Les cimetières sont pris en otage par les familles des hommes en tenue qui n’imaginent plus leur proche être enterré ailleurs après avoir perdu la vie et faisant encore partie de ce corps. Car plus qu’un lieu de sépulture, c’est aussi le prestige et la distinction pour les vivants qui peuvent continuer d’entretenir ce sacrifice pour la nation auprès des amis et de la grande famille. Le cimetière de famille est aussi très courant de nos jours. Il prend souvent les caractéristiques d’un caveau familial construit avant même le décès, pour garder l’unité familiale même après la mort. La dynastie y est ainsi préservée pour très longtemps. À partir de 2008, les pompes funèbres ont commencé à proposer les cimetières virtuels, qui permettent de créer des monuments aux morts et à leurs proches.

Création de cartes de remerciement de décès

Après la mise en terre du défunt, les familles envoient des cartes de remerciement de décès aux personnes présentent à la cérémonie de crémation. Nous vous présentons aujourd’hui le site internet remerciementdeces.fr, il permet de configurer des cartes de remerciement de décès en ligne, moins de 5 minutes pour créer votre cartes. Les prix sont très abordables et le service après-vente de grande fiabilité. Un large choix de modèles est possible, couleur et noir & blanc. Les enveloppes et les frais de livraison sont offerts.

 

Un sujet plus rigolo ? Le siège auto