Comment choisir la meilleure scie à chantourner ?

choisir scie chantourner

 

Les scies à chantourner sont utilisées pour réaliser des œuvres d’art et des finitions de haute qualité. Si vous choisissez un mauvais produit, cela peut affecter les résultats. Il est donc très important de prendre en compte certains facteurs lors de l’achat d’une scie à chantourner. Nous avons mentionné ci-dessous un guide d’achat détaillé qui contient toutes les informations nécessaires pour prendre la décision.

1. Type de bras

Le bras de la pièce représente la connexion entre l’ouvrage et le moteur. Il est monté au-dessus de la lame et vous permet de couper le matériau correctement. En règle générale, les scies à chantourner sont disponibles en trois types de bras différents, à savoir le bras parallèle, le bras parallèle et le bras en C. Des informations détaillées sur ces trois types sont mentionnées ci-dessous…

Bras de type parallèle – Ce type contient deux bras qui sont reliés au point de pivot central de chaque bras. Ce positionnement permet au bras de se déplacer en même temps. La partie inférieure du bras est reliée au moteur situé sous la table de travail de la scie à chantourner. La partie supérieure se déplace sur le dessus de la table de travail. Elle est montée sur le bras avant pour connecter la lame. Les bras supérieur et inférieur se rejoignent à l’arrière de la scie à chantourner, ce qui permet à la lame de travailler de haut en bas (mouvement alternatif).
Bras à articulation parallèle – Il s’agit d’une version moderne du type de bras, spécialement conçue pour réduire les vibrations. La lame de la scie est placée entre le bras supérieur et le bras inférieur. Le mouvement alternatif permet à la lame de reproduire le mouvement de coupe. Le bras de ce type de scie parallèle est plus court que les deux autres types de scie, ce qui entraîne un mouvement d’arrière en avant. On trouve également ce type de bras dans les scies à chantourner haut de gamme/modernes. Le bras à liaison parallèle se trouve généralement dans les scies à chantourner haut de gamme.
Bras de type C – Il contient un point de pivot qui permet à la lame de se déplacer vers le haut et vers le bas, ainsi que dans un léger arc. C’est le type de bras le plus agressif que les autres, car il permet une coupe plus rapide. On le trouve donc surtout chez les menuisiers expérimentés (qui ont un haut niveau de compétence pour fournir un haut niveau de précision).

Lire les tests et avis sur les scies à chantourner.

2. Taille de la scie à chantourner

Les dimensions de la scie à chantourner jouent un rôle important dans les performances du produit. Les scies à chantourner plus courtes sont équipées de bras parallèles à double articulation. Elles sont silencieuses et les vibrations de la lame sont minimales. Lorsque vous analysez les dimensions, vous devez tenir compte de la longueur de la gorge et de l’épaisseur de la coupe.

Longueur de la gorge : les scies à chantourner sont principalement différenciées en fonction de la taille de la gorge. Elle représente la distance entre la lame et le cadre arrière de la scie. Les scies à chantourner disponibles sur le marché ont une longueur de gorge de 12″ à 30″. Peu de modèles ont une gamme de longueur de gorge supérieure à 30″. Pour les machines d’entrée de gamme, la longueur de gorge est de 16″, ce qui les rend adaptées aux petits travaux et aux débutants. Pour les travaux généraux de coupe de bois, la taille 120″ de longueur de gorge est adaptée. Pour les professionnels et les travaux lourds, le défilement 30″ est adapté.
Profondeur de gorge : Également appelée épaisseur de coupe, elle représente l’épaisseur des pièces de bois que la scie à chantourner peut couper. En termes simples, elle détermine l’épaisseur maximale du matériau que vous pouvez couper en utilisant cette machine. La plage de profondeur de gorge standard est considérée comme étant de 2″. Certains modèles de scie à chantourner sont disponibles avec une gamme d’épaisseur plus importante. Mais la plupart des travaux de bois effectués à l’aide de la scie à chantourner ne nécessitent pas une grande profondeur de coupe. Certaines scies à chantourner sont spécialement conçues avec une épaisseur de 3 ¼ » pour le façonnage des matériaux.

3. Gamme de vitesse

La vitesse de la scie à chantourner est mesurée en SPM (coups par minute). Les scies à chantourner idéales auront plusieurs réglages de vitesse qui vous permettront d’ajuster la vitesse en fonction des coupes et des supports. La vitesse variable permet à l’utilisateur de mieux contrôler le travail de coupe. Les vitesses rapides conviennent aux bois durs, tandis que les vitesses lentes conviennent aux bois tendres.

Nous vous recommandons d’acheter une scie à chantourner dont la gamme de vitesses est variée, de la plus lente à la plus rapide, car elle permet d’obtenir des coupes plus nettes sur plusieurs supports. Les vitesses lentes vont de 400 à 800 SPM tandis que les vitesses rapides vont de 1200 à 2500 SPM. Lorsque vous travaillez sur du bois tendre, vous devez choisir une vitesse lente. Pour les matériaux en bois épais, vous pouvez choisir des vitesses plus élevées.

4. Puissance du moteur

Comme la plupart des outils électriques, les scies à chantourner sont également équipées de moteurs électriques. La puissance des scies à chantourner est représentée en termes d’ampères ou de volts. En général, la puissance n’est pas un facteur important, sauf si vous utilisez la scie à chantourner pour couper des pièces de métal ou de pierre. Une scie à chantourner équipée d’un moteur d’au moins 1,2 A est suffisamment efficace pour la plupart des besoins de découpe.

Lire aussi :Quel est le meilleur outil multifonction ? / Mon top 5 des perceuses visseuses du moment/Quelle clé à chocs choisir ?